Description et mode d'emploi du champignon du Tibet ou grains de kéfir

 

 

 

 

kefir-cuillere.jpg

 

 

Si vous cherchez de ce champignon, consultez : http://url-ok.com/6d66f3

vous trouverez des personnes qui en donnent à travers le monde entier.



 

Les grains de kéfir sont originaires de la région du Caucase et sont utilisés pour préparer des boissons en utilisant , le lait. Tant qu'ils sont formés par la diversité des microorganismes, qui compose un consortium microbien utiles dans l'intestin, les boissons sont appelés probiotiques .

 

Le kéfir se distingue des autres boissons fermentées ceux que ce n'est pas le résultat de l'activité métabolique d'une seule espèce, mais il est fabriqué à partir de grains de kéfir, qui sont composées de divers micro-organismes. Dans les grains de kéfir il ya une association symbiotique de micro-organismes appartenant à un large spectre d'espèces et de genres, y compris les bactéries lactiques (Lactobacillus, Lactococcus, Leuconostoc et), les levures (Kluyveromyces, Candida, Saccharomyces, Pichia et), et les bactéries d'acide acétique (parfois Acetobacter) (Paraskevopoulou et al, 2003;.. Witthuhn et al, 2005). En outre, la présence de Torulaspora, Torula, et Debaryomyces dans les grains de kéfir ont déjà été signalées (Loretan et al., 2003, Simova et al., 2002).

 

Les microbes constituant les grains de kéfir sont capables de produire de l'acide lactique, acide acétique, l'éthanol, des peptides (bactériocines), et d'autres composants biologiquement actifs qui augmentent la capacité de stockage du lait et d'inhiber la croissance des microbes indésirables et pathogènes (Witthuhn et al. , 2005). Il ya des données qui démontrent que les lactobacilles beaucoup sont capables de produire un large éventail de composés antimicrobiens qui peuvent être utilisés dans le traitement et la prévention des infections vaginales (Farnworth, 2005). Ces grains peuvent être persévéré par la congélation, la lyophilisation et la réfrigération.

 

Le comportement des trois sélectionnés pathogènes d'origine alimentaire, E. coli, Listeria monocytogenes, et Yersinia enterocolitica, a été contrôlée après avoir été ajouté à kéfir fermenté et pasteurisé. La concentration en microorganismes augmenté dans une journée-fermenté kéfir, mais seulementE. coli a augmenté dans deux jours de fermentation pendant la fermentation du kéfir. Y. enterocolitica a été la souche la plus sensible qui était présente dans une journée-fermenté kéfir pendant au moins 14 jours (Gülmez et Guven, 2003). Les bactéries lactiques, également présents dans le consortium du kéfir, sont connus pour produire des composés antimicrobiens tels que les bactériocines. Ce microorganisme présente une bonne activité antimicrobienne contre les cereus Gram-positives microorganismes Bacillus, Staphylococcus aureus, et de Listeria monocytogenes, ainsi que l'microorganismes Gram négatif Pseudomonas aeruginosa, Vibrio parahaemolyticus et Aeromonas hydrophila (Pal et al., 2005). D'autres auteurs produite par le bacille bactériocines homo-fermentaire, catalase négative et microaérophiles dans la nature, avec le composé antimicrobien à large spectre montrant un inhibiteur contre dyacetilactis Lactococcus et de Bacillus cereus (Jamuna et Jeevaratnan, 2004).

 

Certaines études font état ​​d'une activité antimicrobienne du kéfir et suggèrent que le probiotique pourrait influer sur les troubles gastro-intestinaux de l'homme, tels que les ulcères et la diarrhée (Zubillaga et al., 2001). Apparemment, certains composés inhibiteurs de la boisson kéfir, tels que les bactériocines, peroxyde d'hydrogène, et des acides organiques pourrait être responsable de la mort des micro-organismes pathogènes. En outre, le kéfir peut également favoriser l'adhérence à la surface concurrentiel épithélium gastro-intestinal (Marquina et al., 2002). Lactobacillus isolés de kéfir ont montré une activité antimicrobienne contre les entérobactéries et vérifié que l'ingestion de kéfir spécifiquement abaissé les populations microbiennes de Enterbacteriaceae et Clostridia (Santos et al ., 2003).

 

Si vous cherchez de ce champignon, consultez : http://url-ok.com/6d66f3

vous trouverez des personnes qui en donnent à travers le monde entier.


Le kéfir est une symbiose de levures et de bactéries vivant dans un milieu spécifique

(lait pour certaine, eau sucrée pour l'autre) et cultivée depuis des temps reculés.

Le lait se conservait bien plus longtemps dans les outres en peau lorsqu'on lui rajoutait quelques grains de kéfir.

Une autre symbiose célèbre et réputée fournissant à volonté une boisson bienfaisante probiotique est le champignon kombucha.

Les grains de kéfir se nourrissent des nutriments et du sucre de leur milieu,

ils acidifent leur liquide ambiant (le rendant impropre au développement de toute autre levure ou bactérie concurrente, expliquant ainsi le fait qu'on les cultive à température ambiante et que le liquide ne se corrompe pas) et le transforment en l'enrichissant de nutriments et de vitamines (notamment la fameuse vitamine B12 qui manque tant aux végétaliens). Ils rejettent également du gaz carbonique : cela est vrai surtout pour le kéfir de fruits qui permet ainsi d'obtenir en un ou deux jours une limonade très pétillante.

Les grains de kéfir sont spécifiques à leur milieu : le kéfir de lait ne survit pas longtemps dans de l'eau sucrée, le kéfir de fruits n'aime pas le lait... Par contre les grains se multiplient. Ils sont récupérés à chaque collecte de boisson et remis dans leur milieu pour une nouvelle fermentation. Correctement cultivés on peut donc les conserver toute sa vie!

La boisson de kéfir, quelle qu'elle soit, est enrichie en bactéries proches de la flore intestinale. Sa consommation renforce donc la flore intestinale, aide à la digestion, et aide à rétablir un bon fonctionnement du système digestif. C'est une aide précieuse notamment après un épisode de gastro entérite, ou pour aider à supporter des antibiotiques lourds de conséquences pour notre estomac et nos intestins. 

 

La boisson de kéfir, quelle qu'elle soit, est enrichie en bactéries proches de la flore intestinale. Sa consommation renforce donc la flore intestinale, aide à la digestion, et aide à rétablir un bon fonctionnement du système digestif. C'est une aide précieuse notamment après un épisode de gastro entérite, ou pour aider à supporter des antibiotiques lourds de conséquences pour notre estomac et nos intestins. 

Les grains de kéfir plongés un ou deux jours dans du lait le transforment en une boisson légèrement acide (plus ou moins selon la durée de l'immersion) et parfois pétillante si on la laisse fermenter plus longtemps. Ce lait peut être utilisé dans de nombreuses recettes :kefir-boisson1.jpg

  • bu tel quel ce lait légèrement épaissi (comme un yaourt à boire) est délicieux et apporte tous les bienfaits des probiotiques, notamment le renforcement de la flore intestinale et du système immunitaire. Après une courte fermentation (moins de 24 heures) le lait de kéfir aurait un effet légèrement laxatif, alors qu'il aura l'effet inverse si on le laisse fermenter plus de 48 heures. Ce lait peut être sucré ou aromatisé à sa convenance.

  • le lait de kéfir peut également être filtré à travers un filtre à café (maintenu par un entonnoir par exemple). On obtient alors du petit lait et un fromage épaissi (plus ou moins selon la durée du filtrage, pouvant aller jusqu'à 24 heures).

     

Si vous cherchez de ce champignon, consultez : http://url-ok.com/6d66f3

vous trouverez des personnes qui en donnent à travers le monde entier.

 

Le petit lait ainsi obtenu (un bon demi litre pour un litre de kéfir de lait obtenu à partir de lait entier) peut être bu tel quel. Il est très riche en protéines, en vitamines, et conserve toutes ses propriétés de probiotique.

Il peut également remplacer l'eau dans la fabrication de votre pain, remplacer le babeurre dans de nombreuses recettes de gâteaux,

 

PROPRIETES :

   Il régularise le métabolisme,
   soigne les maladies de cœur,

   soigne la circulation vasculaire, coronaire et les infarctus,

   soigne les maladies du foie, du pancréas et de la rate,

   soigne les maladies des voies respiratoires,

   dissout les pierres biliaires et des reins,

   soigne les voies urinaires, les voies digestives, les ulcères à l’estomac et du duodénum,

   arrête la croissance des cellules cancéreuses,

   produit des antibiotiques et remédie à tous les états inflammatoires,

   abaisse et régularise la tension artérielle,

   normalise les états d’épuisement et de fatigue,

   freine le processus de vieillissement des tissus cellulaires,

   possède toutes les vitamines indispensables à l’équilibre vital.


Ce champignon a été importé en POLOGNE par un savant, professeur en médecine qui a une clinique à Glivice.
Il a
 passé cinq ans aux Indes où il était tombé malade : un cancer du foie déclaré.

Là-bas, il a été soigné et guéri complètement au moyen de ce remède, par les Moines Hindous.

En quittant les Indes, il a emporté un peu de ce remède naturel.


ATTENTION :

Si ce champignon ne reçoit pas la protection nécessaire, il perd toutes ses propriétés curatives et médicales.
Il
 devient jaunâtre et meurt.


MODE D’ EMPLOI :

   Ne pas faire usage de matériel en métal. Il ne le supporte pas.

   Se servir d’une cuillère et d’une passoire en plastique.

   Employer du lait cru, ou du lait en bouteille, jamais de lait emballé dans des briques de carton qui sont revêtues d'une fine couche d’ aluminium.


POSOLOGIE PAR PERSONNE :kefir preparation4

Trois cuillères à café de ce champignon + un quart de litre de lait, ou bien une cuillére à soupe.

  Disposer ce champignon dans un récipient bien propre.

  Verser le lait chambré (à température ambiante) dessus.

  Mélanger avec une cuillère en plastique ou en bois.

  Couvrir avec de la gaze, ou bien un couvecle perforé,

- Jamais avec un couvercle étanche sinon le champignon s’étouffe et meurt.

  Laisser reposer pendant 24 heures dans un endroit chambré.

  Après ce temps, passer le tout à travers la passoire en plastique dans un récipient bien propre.

  Mélanger doucement avec la cuillère en plastique pour faciliter l'écoulement du lait,

 -  Rincer plusieurs fois le champignon avec de l’eau sous le robinet jusqu’à ce que l’eau soit bien claire et que le

champignon retrouve son aspect de riz cuit, bien blanc.

  Ainsi rincé et égoutté, remettre le champignon dans un récipient en verre ou un bocal bien propre

  Y verser le lait chambré pour les 24 heures suivantes.

  Couvrir le récipient avec de la gaze et laisser dans un endroit chambré.

 

kefir-preparation2.jpg

 

kefir-preparation.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

kefir-preparation3.jpg

 

 

Ce champignon sain, double de volume après 07 jours, selon le milieu et la qualité du lait.

On peut alors en céder à d’autres personnes qui désirent se soigner.


N.B. :
 
Il faut tenir compte que lorsque le champignon a augmenté de volume, il faut augmenter le lait en proportion du champignon.
Ce lait de surplus peut être consommé par tout le monde sans inconvénient. Il possède toutes les vertus.

Ne rien manger ou boire avant ou après avoir bu ce lait

 

Si vous cherchez de ce champignon, consultez : http://url-ok.com/6d66f3

vous trouverez des personnes qui en donnent à travers le monde entier,



 <script type="text/javascript">

Souf 30/05/2014

Don du champignon

najoua 27/06/2014

je voudrai savoir si je bois ce lait tous les 20 jours et j' arrete durantd 10 jours puis je reprends ; et combien de mois ca va durée la cure.

Assia 10/07/2014

Bonjour ma tante en a et aimerai en aporter avc elle en algerie. Elle vien par avion comment le transporter pour pas qu'il ne meurt ?

Assia 10/07/2014

Bonjour ma tante en a et aimerai en aporter avc elle en algerie. Elle vien par avion comment le transporter pour pas qu'il ne meurt ?

nini 17/07/2014

bonjour , jai actuellement des champignons tibetain que je cultive le probleme c'est que j'ai fais ma cure de 10 jours et pendant les 20 jours personne ne veux en prendre comment le conserver cette periode de 20 jours sachant que je l'ai congele parce que i risquer de mourrir

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog