Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Lieu

Les Dunes Cheraga Alger Algérie

0771 64 13 08

Voir les commentaires

POUR GUÉRIR OU PRÉVENIR LES MALADIES


Pour ceux qui ne connaissent pas, le kefir est la souche Probiotique qui est sous forme de yaourt ou de jus de fruits.
Délicieux et très facile à préparer, il vous donnera du yaourt 100 % Probiotique à volonté et votre santé vous en remerciera pendant de longues années.
Une souche de kefir peut vivre aussi longtemps que vous lui donné du lait pour se reproduire.

Kéfir. Originaire du Caucase, ce produit s'est largement répandu, notamment dans l'ex-URSS, où il est fabriqué industriellement. Il peut être préparé avec le lait de différentes espèces (vache, chèvre, brebis).

Dans les préparations traditionnelles, on fait macérer du lait contenu dans une outre, en présence d'un fragment d'estomac de mouton, de veau ou de chèvre. Après coagulation, on remplace le produit par du lait frais, et ceci pendant quelques semaines au bout desquelles apparaît peu à peu sur la paroi interne de l'outre une croûte spongieuse et blanchâtre. Celle-ci, divisée et séchée, constitue les grains de kéfir.

Mis seuls dans du lait, ils donnent une boisson fermentée mousseuse acidoalcoolique. Les grains de kéfir desséchés se présentent sous l'apparence de petites masses dures, mamelonnées, jaunâtres ou brunâtres dont la dimension moyenne est celle d'une noisette. Ils sont constitués d'une flore complexe en état de latence et d'un polysaccharide à base de glucose et de galactose. Cette flore, protégée par une gaine de caséine desséchée, peut se conserver environ un an. Elle est toujours constituée de diverses espèces de bactéries lactiques (streptocoques, lactobacilles) et de levures. Elle peut être accompagnée de micro-organismes, dont certains sont indésirables: moisissures, germes de la putréfaction, germes de fermentations acétique et butyrique.

La préparation du kéfir se fait à partir de lait entier ou écrémé dans lequel on met des grains de kéfir préalablement revivifiés. La revivification des grains desséchés se fait par leur macération pendant 6 à 8 heures dans de l'eau bouillie tiède plusieurs fois changée. Après lavage éventuel dans de l'eau bicarbonatée à 10 g/litre, rinçage, tamisage et triage, ils sont prêts à l'emploi. On élimine les grains mous, translucides ou grisâtres pour ne conserver que ceux gonflés, élastiques et dont la couleur s'est éclaircie.

Ces grains sont immergés dans du lait pasteurisé ou bouilli refroidi à 1620 °C à raison de 10 g de grains pour 100 g de lait. Après 24 heures d'incubation à cette température, les grains sont à nouveau tamisés, triés, rincés et remis dans une quantité de lait à 16-20 °C un peu plus grande. Après avoir recommencé l'opération pendant 4 ou 5 jours, la fermentation commence, provoquant des bulles de CO2 au niveau des grains qui remontent à la surface. Si l'on poursuit ainsi pendant environ 6 à 1 0 jours, on observe que tous les grains remontent à la surface dans les heures suivant l'ensemencement. La revivification est alors terminée. Chaque grain devenu blanc mat et très élastique est capable de coaguler 30 à 40 fois son poids de lait.

Dans la fabrication artisanale, on se contente souvent d'utiliser les grains après une première incubation de 24 heures dans le lait à 16-20 °C. On les ensemence dans du lait préalablement bouilli à raison de 2 pour cent (en poids) et on conditionne le mélange dans des bouteilles fortement bouchées à 16-20 °C. On peut aussi, après 24 heures d'incubation, mettre en bouteilles fermées le lait coagulé séparé des grains par tamisage. La fermentation à 16-20 °C se poursuit pendant 1 à 4 jours selon que l'on désire une boisson plus ou moins acide, gazeuse et alcoolisée. On distingue ainsi:

  • le kéfir faible ou jeune, qui est un liquide crémeux, très légèrement mousseux, de consistance homogène, de saveur douce, peu acide et peu alcoolisé;
  • le kéfir moyen, crémeux, mousseux, avec un goût de crème acidifiée;
  • le kéfir fort, très aromatique, riche en CO2 et donc très mousseux, très acide et alcoolisé.

En moyenne, l'acidité du kéfir est voisine de 0,6 à 1 pour cent d'acide lactique (pH 4,2-4,5) avec une teneur en alcool de 0,6 à 0,8 pour cent et 50 pour cent en volume de gaz carbonique. Le kéfir fort peut contenir 2,5 pour cent d'alcool.

Une méthode industrielle russe consiste à ensemencer des grains revivifiés dans 40 à 50 fois leur poids de lait pasteurisé ou bouilli et refroidi à 1620 °C. Le mélange mis à l'obscurité est remué toutes les 2 ou 3 heures. Au bout de 24 heures, les grains remontent à la surface. Le produit filtré donne un liquide crémeux, acide et à odeur levurée qui constitue le levain. Celui-ci est mis dans du lait pasteurisé 3 à 5 minutes à 85-90 °C, refroidi à 20-25 °C et placé en tank où la fermentation se fait à cette température pendant environ 10 à 12 heures. Le coagulum mou est brassé lentement et refroidi dans le tank vers 12-15 °C, puis laissé au repos pendant 12 à 18 heures afin que s'opère la fermentation lactique. Après ce temps, le caillé est amené à la température de 5 °C, puis conditionné en bouteille de verre ou en carton.

 

Facile à digérer, il nettoie les intestins, fournit les bactéries bénéfiques et de la levure, des vitamines et des minéraux et des protéines complètes.Parce que le kéfir est une nourriture équilibrée et nourrissante, elle contribue à un système immunitaire sain et a été utilisé pour aider les patients souffrant du SIDA, syndrome de fatigue chronique, l'herpès et le cancer. Son effet tranquillisant sur le système nerveux a bénéficié des gens qui souffrent de troubles du sommeil, la dépression, et le TDAH (trouble d'hyperactivité avec déficit de l'attention).

 L'utilisation régulière du kéfir peut aider à soulager tous les désordres intestinaux, de promouvoir la selle, réduire les flatulences et de créer un système digestif en santé. En outre, son effet de nettoyage sur le corps entier aide à établir un écosystème équilibré intérieure pour une santé optimale et la longévité.

Le kéfir peut également aider à éliminer les fringales d'aliments malsains en rendant le corps plus nourri et équilibré. Son contenu nutritionnel excellent offre des avantages de guérison et de la santé-entretien aux gens dans chaque type de condition.

  • Le Kéfir est anti-bactérien, anti-infectieux, anti-fongique, anti-tumoral.
  • Le Kéfir normalise le poids corporel et la tension artérielle.
  • Le Kéfir améliore l'état général et augmente la longévité.
  • Le Kéfir diminue le taux de cholestérol dans le sang.
  • Le Kéfir renforce le système immunitaire...
  • Le Kéfir purifie et renouvelle le sang....
  • Le Kéfir nettoie, purifie, redynamise le système digestif...
  • Il reconstitue la flore intestinale, et l'enrichit..
Utiliser le kéfir en cas de :
  • maladies des nerveuses, dépression,
  • tumeurs internes,
  • catarrhes bronchiques,
  • toutes les scléroses,
  • infarctus du myocarde,
  • maladie des reins,
  • jaunisse,
  • maladies de l'estomac et des intestins,
  • diarrhée,
  • constipation,
  • inflammations intestinales chroniques,
  • éruptions et eczémas, ainsi que l'eczéma provoqué par la grossesse,
  • crampes d'estomac,
  • inflammations du foie,
  • maladies de la vésicule, de la vessie,
  • maladies chroniques du bas ventre des femmes

Il réduirait la durée de convalescence après de graves maladie.

 

 


Voir les commentaires

Les bienfaits du kefir

Avantages de l'utilisation du kéfir

Bien que l'utilisation continue de kéfir offre des avantages incontestables pour le corps, il faut tenir compte du fait que ce n'est pas une panacée, et en cas de toute maladie diagnostiquée, le médecin doit être recherché et consulté sur l'opportunité de combiner l'utilisation de le traitement du kéfir. 

C'est un produit facile à digérer et est une bonne source de protéines et de calcium. Le kéfir peut donc être inclus dans le cadre de votre régime quotidien. Purification biologique favorise contribue à la réalisation d'un système parfait écho interne à la santé et la longévité. 

Le kéfir est riche en vitamine B12, B1 et la vitamine K. Il est une excellente source de la biotine, la vitamine B, ce qui augmente l'absorption de vitamines autres B.Les grains de kéfir ont des propriétés anti-tumorale, antibactérienne et antifongique. Ces propriétés peuvent expliquer la raison global pour l'usage du kéfir dans de nombreux rapports de guérisons de maladies. 

Le travail expérimental réalisé au Japon avec des cobayes ont montré que la consommation de kéfir peut protéger le corps contre un défi de cancer. Si le kéfir est consommé avant une exposition au cancer, l'incidence des animaux en voie de développement du cancer est réduite. Si l'utilisation est maintenue après l'exposition à la croissance du cancer et le taux de croissance du cancer sont réduits. 

Le kéfir a été utilisé pour traiter les patients souffrant du SIDA, car elle augmente l'immunité à une grande échelle et agit également comme un élément de l'énorme quantité de médicaments détoxifiants le patient est soumis. 

Favorise l'absorption beaucoup plus élevé d'éléments organique de minéraux et de vitamines, en particulier la vitamine B12, en aidant avec les problèmes de malnutrition. Aide à l'absorption de protéines. 

Votre utilisation continue produit des effets très bons en convalescence après des maladies graves. Lorsque vous avez une maladie chronique, il faut boire le kéfir, matin, midi et soir, ½ litre à chaque fois. Ou d'intolérance digestive ne produisent pas d'effets secondaires. Dans la maladie grave et prolongée doivent être pris trois fois par jour abondamment demi-litre à la fois. 

Le kéfir a prouvé son efficacité en aidant le traitement de:

Troubles nerveux: anxiété, insomnie, syndrome de fatigue chronique;

Rhume bronchique et d'autres problèmes respiratoires;

Allergies;

Sclérose;

Rhumatismes et RSI;

Les tumeurs;

Les problèmes cardiovasculaires (crise cardiaque et l'artériosclérose);

Problèmes de vésicule biliaire;

Troubles hépatiques;

Les problèmes rénaux et l'ictère;

Maladies de l'estomac: ulcères gastrite, gastro-duodénaux et duodénaux, régule la digestion;

Problèmes intestinaux: diarrhée, de l'intestin paresseux ou coincé, hémorroïdes. Le kéfir empêche la putréfaction intestinale dans les intestins causée par le dépôt et la clairance contribue à l'organisme et restaure rapidement la microflore intestinale, ce qui est idéal pour ceux qui ont subi un traitement à long terme avec des antibiotiques. Le Kéfir après fermentation produit un effet laxatif.

Questions de sang: anémie, la leucémie;

Les problèmes de peau, la dermatite, l'eczéma, le lupus, la candidose, le psoriasis, herpès;

Sur-poids: une enzyme agissant comme un puissant, améliore largement l'anabolisme, ou l'assimilation des nutriments et de conduire à un équilibre global du corps, provoque une agréable sensation de satiété, ce qui réduit les crises de boulimie, la dépression ou l'anxiété. En outre, il est prouvé que les meilleurs régimes sont ceux dans lesquels la personne mange à plusieurs reprises pendant la journée en petites quantités. Le kéfir, en particulier le lait, peut être utilisé dans ces petits "snacks", en remplacement d'autres aliments plus caloriques, même lorsqu'il est mélangé avec des fruits et des céréales, car elle évite l'utilisation du sucre ou du miel. 

La plupart des recherches portant sur ​​les effets de kéfir a été réalisée avec le grain ou la kefiran polysaccharide. L'intérêt initial dans le kéfir est venu quand le célèbre scientifique russe, professeur Mechinkov, a appris de la grande longévité des peuples du Causasse et qui a été porté aux effets de la consommation régulière du kéfir et ne peuvent pas être négligés qu'ils buvaient régulièrement le kéfir. 

Le kéfir est arrivée à échéance de un ou deux jours, un La température de 12 ° et 22 ° C, acide folique devrait augmenter d'environ 117% et peut-être 125% par rapport au lait fraîche d'origine. Il y a d'autres vitamines B qui augmentent, diminuent ou restent inchangés en raison de la maturation. Les autres avantages comprennent la réduction de la maturation de lactose - souhaitable pour les personnes ayant une intolérance , le niveau réduit d'hydrates de carbone - pour ceux qui doivent en consommer, faible teneur en glucides, pour des raisons autres que le diabète - et l'évolution de la microflore, encourager certains organismes à proliférer en raison de certaines circonstances et sous-produits d'autres organismes spécifiques. Grâce à cela, la valeur bénéfique de kéfir mature unique, il est différent de celui d'un kéfir fraîchement brassée. 

Des herbes spécifiques peuvent être ajoutés au liquide-kéfir, et fermenté ensemble à échéance. Ces procédures peuvent créer un kéfir spécifique pour une condition particulière. A titre d'exemple, pour soulager la flatulence et de fortifier ou de la fonction gastrique, de carvi, graines d'anis fenouil et l'écorce de cannelle peuvent être broyés, ajouté à du kéfir frais et laissé mûrir pendant 1 ou 2 jours à température ambiante. Cette forme de kéfir peut être fortement recommandé pour la prévention ou le contrôle du diabète en raison des avantages de l'écorce de cannelle. 

Il a été constaté que les produits de l'acide lactique étaient inefficaces pour l'élimination de la dysbactériose (entérite) causée par des champignons ou Proteus [12]. L'antibiothérapie combinée avec le régime probiotique empêche le développement des signes cliniques de dysbactériose [13]. 

Différents Avantages

Malgré les effets de kéfir et le yogourt probiotique, ils semblent produire ou d'induire les avantages des mécanismes différents, qui sont limitées et individuelles.

Il n'y a pas été connue de la recherche scientifique actuelle concernant les avantages de kéfir d'eau, beaucoup moins les différences entre les avantages de kéfir de lait et le kéfir d'eau. Sous le microscope, l'activité de fermentation du Kéfir d'eau est plus élevé que le kéfir de lait. La production de CO2 et de l'alcool confirme que les deux sont produites dans une plus grande proportion dans le kéfir d'eau (en fonction du pourcentage de sucre et de temps de fermentation).

Selon le procédé de culture, on peut déterminer le résultat pour les avantages potentiels de kéfir pour la consommation. Certains pensent que le kéfir de lait moins acide a un effet laxatif, tandis qu'un kéfir plus acide peut produire la constipation pour le même individu. L'action péristaltique, on a découvert que le kéfir de lait plus acide pris le matin, va produire une action plus forte d'un kéfir péristaltique moins acide. Le Kéfir d'eau n'induit pas une action similaire.

La plupart des personnes qui ont ingéré le kéfir de lait pour la première fois, ont dû évacuer peu après l'ingestion d'un verre de kéfir de lait frais (kéfir par rapport à l'ingestion d'acide consommé plusieurs fois par jour). 

Cette action ne se répète pas avec les gens qui boivent du kéfir d'eau pour la première fois.

Boire du kéfir de lait acide peut augmenter le nombre de certains micro-organismes dans le tractus gastro-intestinal. Un kéfir plus acide peut offrir d'autres avantages, l'amélioration du fonctionnement du foie et la vésicule biliaire au coût de la réduction des micro-organismes dans le tractus gastro-intestinal. Le kéfir de lait acide peut avoir plus d'un diurétique doux. Cet effet est partagé par le kéfir d'eau cultivées pendant 48 heures. Bien que le kéfir l'eau a tendance à induire le passage de l'urine dans les 30 minutes après l'ingestion, dans certains cas, la fréquence peut être tous les 10 à 30 minutes pour quelques heures. Cela peut être considéré comme un effet diurétique modéré, qui peut être bénéfique pour une des conditions spécifiques telles que l'oedème. 

En ce qui concerne la valeur nutritionnelle du kéfir de lait a une valeur nutritionnelle plus élevée que le kéfir d'eau. Si le lait est affiné le kéfir à la température ambiante (ou dans le réfrigérateur) pendant 3 jours, le contenu de l'augmentation d'acide folique plus de 120% par rapport à du lait frais.

Certaines personnes ont eu leurs ulcères gastriques dans les stades précoce et avancé avec succès de guérison en buvant le kéfir de lait.

Un kéfir d'eau faite avec l'ajout d'herbes médicinales devrait inclure les avantages et les effets secondaires des plantes utilisées dans la préparation à base de plantes de la boisson probiotique. Voir kéfir à base de plantes pour en savoir plus. La culture du produit final peut comprendre la propagation de certains micro-organismes qui sont indigènes à la microflore de l'herbe fraîche ou sèche processus tels que ceux utilisés dans Lb. plantarum. 

Kéfir est une microflore de largeur, dont le développement est dépendante de la durée du processus de fermentation. Un doux kéfir (moins de temps pour la fermentation) contiennent une microflore rares comme le kéfir plus acide, ou plus mature, contenir des bactéries d'acide lactique plus comme Lb. acidophilus LB et. Brevis se trouvent dans plus grande proportion en fin de fermentation. Étant incapables de tolérer des quantités plus élevées de l'acide lactique (dérivé de métaboliser le lactose), et l'autre micro-organismes Leuconostoc Mestenteroides le début de la fermentation.

Interféron produit par le kéfir de lait. Il a été constaté que le kéfir de lait induit une sécrétion d'interféron par les cellules. L'interféron est une glycoprotéine produite par les cellules en réponse à une attaque virale, telles que l'hépatite, dont la fonction est déclenchée par des mécanismes de défense des cellules non infectées. On croit que l'interféron est efficace contre les maladies virales, y compris plusieurs formes de cancer. Le kéfir aide à l'augmentation de la sécrétion d'interféron-bêta avec un ostéosarcome humain, traité avec un inducteur chimique. L'ingrédient actif dans le kéfir a été découvert que le sphingomielina [SpM]. Le kéfir SPM est un mélange de quatre espèces de la SPM-C21, C22, C23-C24 et. Le lait fermenté SpM augmentation de sécrétion de l'interféron dans 14 fois, tandis que d'autres sources SPM n'a augmenté que de 2 ou 3 fois.


 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Tableaux nutritionnels: La valeur nutritive des différents types de lait et le kéfir préparé avec du lait de vache entier

Valeur nutritive de différents types de lait

La plupart des données ci-dessus a été obtenue à partir du département américain de l'Agriculture

Tableaux-nutritionnels_valeur-nutrive_differents-type-de-ke.jpgtableau-nutrition-Kefir.jpg

La plupart des données ci-dessus a été obtenue à partir du : U. S. Department of Agriculture

 

 

<a href="http://www.topalli-peintures.fr/" title="peinture annemasse">peinture annemasse</a>

 

 

Type de Lait

Vache

Chèvre

Buffle

Mouton

Humain

Soja

Les éléments nutritifs

Unité

Valeurs pour 100 g de lait

Valeurs approximatives

Eau

gr

87,99

87,03

83,39

80

87,5

93,27

Énergie

kcal

61

69

97

108

70

33

Protéine

gr

03:29

03:56

3,75

5,98

01:03

2,75

Les lipides (graisses)

gr

03:34

04:14

6,89

07:01

04:38

1,92

Cendres

gr

0,72

0,82

0,79

0,96

0.2

0.27

Glucides

gr

4,66

04:45

05:18

05:36

6,89

1,81

Minéraux

De calcium Ca

mg

119

134

169

193

32

4

Fer Fe

mg

12:05

12:05

00:12

0.1

12:03

12:58

Le magnésium Mg

mg

13

14

31

18

3

19

Phosphore P

mg

93

111

117

158

14

49

K potassium

mg

152

204

178

137

51

141

Le sodium

mg

49

50

52

44

17

12

De zinc Zn

mg

00:38

0.3

00:22

00:54

12:17

12:23

Cu cuivre

mg

0011

0046

0046

0046

0052

00:12

Manganèse Mn

mg

0004

0018

0018

0018

0026

12:17

Si le sélénium

mg

2

1.4

-

1.7

1.8

01:13

Vitamines

La vitamine C

mg

0.9

1.3

2.3

4.2

5

0.0

Thiamine

mg

0038

0048

0052

0065

0014

0161

La riboflavine

mg

0162

0138

0135

0355

0036

0070

La niacine

mg

0084

0277

0091

0417

0177

0147

Acide pantothénique

mg

0314

00:31

0192

0407

0223

0048

La vitamine B-6

mg

0042

0046

0023

12:06

0011

0041

Folate

mcg

5

Une

6

7

5

1.5

La vitamine B-12

mcg

12:36

12:07

12:36

0,71

12:05

0.0

La vitamine A


126

185

178

147

241

32

Rétinol

mcg

28

56

53

44

60

-

La vitamine D


40.000

12.000

-

-

4,000

-

La vitamine E

mg_

0.1

00:09

-

-

0.9

12:01

Acides aminés

Le tryptophane

gr

0046

0044

0053

0084

0017

0043

Taurine

gr

0149

0163

0182

0268

0046

0113

Isoleucine

gr

0199

0207

0203

0338

0056

0144

Leucine

gr

0322

0314

0366

0587

0095

0241

Lysine

gr

0261

00:29

00:28

0513

0068

0179

La méthionine

gr

0083

12:08

0097

0155

0021

0040

Cystine

gr

12:03

0046

0048

0035

0019

0047

Phénylalanine

gr

0159

0155

0162

0284

0046

0151

Tyrosine

gr

0159

0179

0183

0281

0053

0112

Valine

gr

00:22

00:24

0219

0448

0063

0141

Arginine

gr

0119

0119

0114

0198

0043

0214

Histidine

gr

0089

0089

0078

0167

0023

0071

Alanine

gr

0113

0118

0132

0269

0036

0122

Acide aspartique

gr

00:25

00:21

0309

0328

0082

0341

Acide glutamique

gr

0689

0626

0477

1019

0168

0550

Glycine

gr

12:07

12:05

12:08

0041

0026

0120

Proline

gr

0319

0368

0364

12:58

0082

0162

Serine

gr

0179

0181

0227

0492

0043

0144

Les lipides (graisses)

Monoinsaturés

gr

0965

1109

1787

1724

1658

-

Polyinsaturés

gr

0124

0149

0146

0308

0497

-

Cholestérol

mg

14

11

19

27

14

-

Saturés totaux

gr

2079

2667

4597

4603

2009

-

Voir les commentaires

Fabrication du fromage, avec le Kéfir de lait

 

Réussir son fromage est d'une facilité étonnante,

même le goût surret du kéfir peut s'atténuer.

L'expérience aidant vous deviendrez très vite expert(e) en la matière.

Dans un récipient à t° ambiante,

Versez1 litre ou 1 ½ litre de lait suivant besoin, ainsi que les grains de kéfir.

En 2 ou 3 jours la coagulation est faite, quand il fait très chaud, il faut moins de temps.

Dans un bac, tamisez le produit fini au travers d'une passoire en plastic,

Rincez très soigneusement les grains à l'eau.

Versez le « Caillé » du bac dans une étamine et laissez égoutter à t° ambiante pendant env. 48 h.

Vous pouvez déguster nature ou ajouter du sel et poivre.

Vous pouvez l'enrober dans des grains de sésame ou différentes herbes

Vous pouvez aussi laisser s'affiner quelques jours,

Note :- il est préférable de travailler 1 litre ½ de lait à chaque préparation,

  • Surtout, ne pas oublier la récupération des eaux de rinçage pour les plantes,

  • ces dernières vous en remercieront par leur merveilleuse forme. 



Kefir-Fromage_.JPG

 

 

 

Le lait épaissi peut être consommé en yaourt, aromatisé et/ou sucré comme tel.

Il est excellent nature avec des céréales et des fruits secs le matin.

S'il a été filtré assez longtemps il devient aussi épais qu'un fromage frais : il peut alors être salé, poivré, épicé (curcuma, piment, curry, paprika...), on peut le mélanger à de l'aïl, du persil, de l'échalotte ou de la ciboulette hachés finement, etc... Ces différentes versions présentées sur de fines tranches de pain maisonfait à base de petit lait de kéfir représentent un plateau dégustation aux saveurs multiples et aux atouts santé non négligeables!

Ce même fromage frais peut être roulé entre les mains trempées au préalable dans de l'eau très salée, puis mis à sécher.

 

 

 

 

Voir les commentaires

Activité antimicrobienne de bouillon fermenté avec des grains de kéfir 



Activité antimicrobienne de bouillon fermenté avec des grains de kéfir 

Karoline. Mme R. Silva de b, Sheila. A. Rodrigues b, Lauro Xavier Filho b, d, Álvaro. S. Lima a, c, * 

un laboratoire de génie des bioprocédés, Institut de Science et Technologie-ITP; Laboratoire b des produits naturels et de la biotechnologie, ITP; Programme c Génie des Procédés, Université Tiradentes, d Programme de santé et l'environnement; Tiradentes Université. Av.. Murilo Dantas, 300, Farolândia, 49032-490, Aracaju-SE-Brésil. 

RÉSUMÉ 

Les grains de kéfir sont originaires de la région du Caucase et sont utilisés pour préparer des boissons en utilisant une solution de sucre, le lait et jus de fruits. Tant qu'ils sont formés par la diversité des microorganismes, qui compose un consortium microbien utiles dans l'intestin, les boissons sont appelés probiotiques. Le but de cette étude était de déterminer l'activité antimicrobienne pendant la fermentation du kéfir dans un bouillon de sucre. Fermentations avec trois types d'hydrates de carbone, comme source de carbone, ont été réalisées. Le sucre brun promu les plus grands des activités antimicrobiennes, la production de halos d'inhibition correspondant à 35mm, 14mm, 12mm, 14mm, et 14mm pour le Candida albicans, Salmonella typhi, Shigella sonnei, Staphylococcus aureus et Escherichia coli, respectivement. Différentes concentrations de source de carbone et le temps de la fermentation influencé la taille des halos d'inhibition des micro-organismes pathogènes. 

Mots-clés: kéfir, la mélasse, de sucre Demerara, antimicrobien, la fermentation 

Introduction 

 Le kéfir est une culture naturelle mixte utilisé depuis des siècles dans les montagnes du Caucase de la Russie, qui se situent entre la mer Noire et la mer Caspienne. C'est une boisson gazeuse et d'auto-rafraîchissante légèrement qui peut être faite avec du jus de fruits, de la mélasse, le sucre, et tout type de lait, tels que la vache, de chèvre, brebis, chameaux, buffles, ou lait de soja (Santos et al, 2003.; Harta et al., 2004). La fermentation est initiée par des grains blancs ou jaunes, ressemblant à du riz cuit ou de têtes de chou-fleur petits. Les grains sont insolubles dans l'eau, gélatineuse, et avec la taille irrégulière, et ont tendance à précipiter au fond du bouillon de fermentation (Koutinas et al, 2007;.. Loretan et al, 2003). Ces grains sont composés d'une matrice d'exopolysaccharides différentes, libellés kefiran (Marquina et al, 2002;.. Rivière et al, 1967). La taille des plages de grains de kéfir entre 0,3 et 3,5 cm de diamètre, et sa composition chimique est (%, w / w): l'eau (89-90), les lipides (0,2), protéines (3,0), le sucre (6,0), et les cendres (0,7) (Garrot et al., 1997).

Le kéfir se distingue des autres boissons fermentées ceux que ce n'est pas le résultat de l'activité métabolique d'une seule espèce, mais il est fabriqué à partir de grains de kéfir, qui sont composées de divers micro-organismes. Dans les grains de kéfir il ya une association symbiotique de micro-organismes appartenant à un large spectre d'espèces et de genres, y compris les bactéries lactiques (Lactobacillus, Lactococcus, Leuconostoc et), les levures (Kluyveromyces, Candida, Saccharomyces, Pichia et), et les bactéries d'acide acétique (parfois Acetobacter) (Paraskevopoulou et al, 2003;.. Witthuhn et al, 2005). En outre, la présence de Torulaspora, Torula, et Debaryomyces dans les grains de kéfir ont déjà été signalées (Loretan et al., 2003, Simova et al., 2002).

Les microbes constituant les grains de kéfir sont capables de produire de l'acide lactique, acide acétique, l'éthanol, des peptides (bactériocines), et d'autres composants biologiquement actifs qui augmentent la capacité de stockage du lait et d'inhiber la croissance des microbes indésirables et pathogènes (Witthuhn et al. , 2005). Il ya des données qui démontrent que les lactobacilles beaucoup sont capables de produire un large éventail de composés antimicrobiens qui peuvent être utilisés dans le traitement et la prévention des infections vaginales (Farnworth, 2005). Ces grains peuvent être persévéré par la congélation, la lyophilisation et la réfrigération.

Le comportement des trois sélectionnés pathogènes d'origine alimentaire, E. coli, Listeria monocytogenes, et Yersinia enterocolitica, a été contrôlée après avoir été ajouté à kéfir fermenté et pasteurisé. La concentration en microorganismes augmenté dans une journée-fermenté kéfir, mais seulementE. coli a augmenté dans deux jours de fermentation pendant la fermentation du kéfir. Y. enterocolitica a été la souche la plus sensible qui était présente dans une journée-fermenté kéfir pendant au moins 14 jours (Gülmez et Guven, 2003). Les bactéries lactiques, également présents dans le consortium du kéfir, sont connus pour produire des composés antimicrobiens tels que les bactériocines. Ce microorganisme présente une bonne activité antimicrobienne contre les cereus Gram-positives microorganismes Bacillus, Staphylococcus aureus, et de Listeria monocytogenes, ainsi que l'microorganismes Gram négatif Pseudomonas aeruginosa, Vibrio parahaemolyticus et Aeromonas hydrophila (Pal et al., 2005). D'autres auteurs produite par le bacille bactériocines homo-fermentaire, catalase négative et microaérophiles dans la nature, avec le composé antimicrobien à large spectre montrant un inhibiteur contre dyacetilactis Lactococcus et de Bacillus cereus (Jamuna et Jeevaratnan, 2004).

Certaines études font état ​​d'une activité antimicrobienne du kéfir et suggèrent que le probiotique pourrait influer sur les troubles gastro-intestinaux de l'homme, tels que les ulcères et la diarrhée (Zubillaga et al., 2001). Apparemment, certains composés inhibiteurs de la boisson kéfir, tels que les bactériocines, peroxyde d'hydrogène, et des acides organiques pourrait être responsable de la mort des micro-organismes pathogènes. En outre, le kéfir peut également favoriser l'adhérence à la surface concurrentiel épithélium gastro-intestinal (Marquina et al., 2002). Lactobacillus isolés de kéfir ont montré une activité antimicrobienne contre les entérobactéries et vérifié que l'ingestion de kéfir spécifiquement abaissé les populations microbiennes de Enterbacteriaceae et Clostridia (Santos et al ., 2003).

Le Nord-Est du Brésil a le plus fort taux de mortalité infantile du pays (en 2005 il y avait 31,5 naissances Décès/1000 et les prévisions pour 2008 est de 26,4 naissances décès/1000) (UNICEF, 2007). La Communauté Organisation Pastoral da Criança distribue les grains de kéfir de mères ayant des enfants atteints de maladies gastro-intestinales et recommande l'ajout d'environ 1,2 g de grains de kéfir dans solution aqueuse de sucre brun (10g / L), en donnant aux enfants le bouillon fermenté 24 heures plus tard.

La région Nord-Est brésilien a une forte consommation d'alcool de l'industrie sucrière, qui utilise la canne à sucre. Produits et sous-produits de cette industrie se trouvent facilement dans le marché régional. Dans la canne à sucre à la mélasse de sucre processus peut être obtenu, qui est un épais sous-produit. Mélasse est un composé de 46,0% de sucre, 3,0% de protéines, extrait 65,0% d'azote libre, et de cendres de 8,1% (Curlian, 1983). Dans le processus de production de sucre, principalement au cours des étapes d'extraction et de raffinage, clarificateur, de tensio-actif, précipitateur, et les conservateurs sont ajoutés, qui restent après l'étape de raffinage. Le sucre brun est un produit du sucre de saccharose, avec une couleur distinctive brune due à la présence de la mélasse 3,5% (sucre brun clair) et jusqu'à 6,5% (de la mélasse sucre brun foncé). En face de sucre raffiné, sucre brun n'a pas étape de raffinage dans le traitement (Mendonça et al., 2000). Demerara sucre est un sucre intermédiaire entre le sucre raffiné et brun. Ce sucre est partiellement raffinée sucre mou constitué de sucre cristaux avec du contenu de la mélasse résiduelle ou produite par l'addition de mélasse raffinée àsucre blanc .

Le kéfir se développe mieux dans le sucre avec peu ou pas une étape de raffinage petite. Le prix du sucre brun sur le marché local est 2.98/Kg $, cependant, demerara sucre et de mélasse coûte 1,49 $ et 0.60/kg $, respectivement. L'objectif de cette étude était d'analyser l'activité antimicrobienne de grains de kéfir dans les mêmes conditions recommandées par la Communauté Organisation pastorale Criança da dans différents types et les concentrations de sucre afin de lutter contre les microorganismes pathogènes qui causent des troubles gastro-intestinaux et candidiase buccale. 

Matériels et Méthodes 

La culture Kéfir: Les grains de kéfir utilisées dans cette étude, obtenus à partir de la Communauté Organisation pastorale Criança da à Aracaju, Sergipe, Brésil ont été maintenus au Laboratoire de génie des bioprocédés de l'Institut de Science et Technologie à Aracaju, Sergipe, Brésil. Les grains de kéfir ont été cultivés à température ambiante dans une solution de sucre brun (10g / L). La solution a été stérilisée à 121 o C pendant 15 min. 

Processus de fermentation: Les grains de kéfir ont été cultivées dans des erlenmeyers de 200 ml contenant 250 ml de solutions de sucre différentes (10g / L) de cassonade, la mélasse, et demerara ainsi que dans un pH de 6,0 (ajusté à 5,0 avec HCl 0,1 M et 0,1 M NaOH) et à la température ambiante.Par la suite, les procédures de fermentation ont été répétées en utilisant la cassonade et la mélasse concentrations (2, 5, 8, 10, 12, et 15g / L). Un montant initial de 1,2 g (0,12 g dans les bases de sèches) de grains de kéfir (0,38 ± 0,10 mm) a été inoculé dans chaque flacon. 

Essais: La valeur du pH a été déterminée en utilisant un pH-mètre numérique. Biomasse a été dosée pour sa teneur en humidité d'un séchage de l'échantillon à 105 ° C jusqu'à poids constant. La réduction et la non-réductrice du sucre ont été déterminées par les méthodes Lane-Eyon. Toutes les déterminations ont été réalisées en triple exemplaire (les écarts-types étaient <0,2) (AOAC, 1998). 

L'activité antimicrobienne: Lorsque la fermentation a atteint le point de terminaison souhaité, les bouillons ont été utilisés pour déterminer l'activité antimicrobienne. Le kétoconazole (50  g / ml) et le chloramphénicol (30  g / ml) ont été utilisés comme composés antimicrobiens pour les champignons et les bactéries (contrôle), respectivement. Ils ont été choisis pour l'inclusion dans l'essai antimicrobien en fonction de leur disponibilité dans les centres d'assistance de base en santé du système de santé publique brésilien. Les micro-organismes cibles, Escherichia coli (CCT-0355),Salmonella typhi (CCT-1511), Staphylococcus Staphylococcos (ATCC-6533), Shigella sonnei (CCT-1484), et Candida albicans (ATCC 76645-) ont été cultivées dans Bushell-Hass moyen (Composition - g / L: MgSO 4 à 0,2; CaCl 2 à 0,02; KH 2 PO 4 -1,0; (NH 4) 2 HPO 4 à 1,0; KNO 3 à 1,0, et FeCl 3 - 0,05) jusqu'à ce qu'une optique similaire densité de 0,5 (échelle MacFallen). Suspensions (1 ml) de ces micro-organismes cibles ont été uniformément réparties sur les plaques (Müller-Hinton et milieu de Sabouraud pour les bactéries et les champignons, respectivement) et des puits de 6mm de diamètre ont été formés avec un tube de verre stérile au moyen d'une pompe à vide. Des échantillons de bouillon de fermentation (50  L) ont ensuite été transférés dans les puits dans les plaques de gélose, auparavant inoculés avec des micro-organismes cibles. Les plaques ont ensuite été incubées à 37 ° C. Le diamètre de halo d'inhibition a été mesurée après 24-48h (Sreeramulu et al., 2000). Toutes les déterminations ont été réalisées en triple exemplaire (les écarts-types étaient <1,5). 

Résultats et discussion 

Pendant le processus de fermentation, une augmentation progressive dans le bouillon de l'acidification de 6,91 à 2,12 a été observée pour tous les sucres utilisés dans cette enquête (Figure 01). Certains auteurs ont également vérifié une diminution de la valeur du pH après 18h de fermentation, le kéfir lyophilisées lorsque les grains ont été utilisés, même si la valeur du pH mineur avait été 4,88 (Witthuhn et al., 2005). D'autres auteurs utilisé les grains de kéfir (2,50 g / L) dans le bouillon de la canne à sucre (12%, p / v) à la production d'éthanol et a démontré que la valeur du pH changé à partir d'un pH initial de 4,95 à 4,48, après 7 jours de fermentation (Dornelles et al., 2005). La hausse de l'acidité est due à la conversion des hydrates de carbone à l'alcool (action de la levure du consortium) et à la formation d'acide organique, tel que l'acide acétique (action des bactéries du consortium).

Le sucre non-réducteur a été probablement converti enzimatically à réduire le sucre, et cette concentration en glucides augmenté jusqu'à la fin de la fermentation. Chaque substrat de sucre a été évaluée par la détermination de la biomasse produite et le sucre résiduel (en sucres réducteurs et non réducteurs) à la fin de la fermentation, et le sous-produit que l'acide acétique et l'acide lactique (vérifié par le suivi de la valeur du pH). Il a été observé que la transformation du sucre initial de ces produits et sous-produits a été 11,06%, 28,19%, et 77,04%, pour demerara sucre, la cassonade et la mélasse, respectivement. Toutefois, le rendement en biomasse eu une conversion tendance inverse de 0,58, 0,27, et 0,15, respectivement. La valeur du pH, à cette époque, était de 2,12, 2,79 et 3.28g / g pour demerara sucre, la cassonade et la mélasse, respectivement. Conversion mélange de saccharose et du glucose à l'aide de grains de kéfir étaient au-dessus de 98,7% et le rendement de la biomasse se situait entre 0,43 et 0.65g / g (Harta et al., 2004). Le sucre résiduel à la fin de la fermentation est due à des effets possibles inhibiteurs de la fermentation des sous-produits (alcools et des acides, entre autres), la présence de sucre non fermenté, l'étape du raffinage du sucre, ou d'autres éléments nutritifs la famine, parce que dans cette étude la même composition recommandée par la Communauté Organisation pastorale Criança da a été utilisé, où le milieu ne contenait que du sucre.Cette constatation corrobore les données trouvées dans la littérature (Mendonça et al., 2000). 

 

(A)

 

(B)

 

(C)

Figure 1 Résultats de la fermentation par grains de kéfir à l'aide demerara sucre (A), de sucre brun (B), et de la mélasse (C) de la concentration 10g / L.  -. De la biomasse,  pH, -Réduire le sucre, et  - sucre non réducteur. 

Le tableau 1 montre l'action de bouillon de fermentation sur les microorganismes pathogènes différents, qui ont été utilisés comme micro-organismes cibles, et ont été choisis pour promouvoir troubles gastro-intestinaux (Escherichia coli, Shigella et Salmonella sonei thyphi) comme la diarrhée. Cette desease est toujours le problème de santé le plus répandu et public important dans les pays en développement, malgré les progrès de la connaissance, la compréhension et la gestion qui ont eu lieu au cours de ces dernières années (Fagundes Neto et Scaletsky, 2000). Plusieurs fois, le problème se produit en raison de l'ingestion d'aliments contaminés par des micro-organismes infectieux ou toxigènes (Staphylococcus aureus et Shigella sonei), et est une cause majeure de morbity et une cause très importante de décès dans le monde (Alcoba-Florez et al., 2005; Bremer et al, 2004).. La levure Candida albicans est présent dans la cavité buccale humaine des enfants. L'interaction de ce micro-organisme avec des cellules muqueuses est considéré comme l'un des événements critiques initiales dans le développement de la candidose (Vieira et al, 2005;.. Bailey et al, 1995). Dans cette recherche, l'effet de la concentration du type et du sucre sur l'activité antimicrobienne, en utilisant les micro-organismes cibles cité, a été étudiée.

Il a été observé que la plus grande quantité de micro-organismes pathogènes est inhibée dans la fermentation de sucre brun après 144h. Les zones halo d'inhibition pour Candida albicans, Salmonella typhi, Shigella sonnei, Escherichia coli et Staphylococcus aureus étaient de 28, 12, 12, 12 et 14mm, respectivement, comme indiqué dans le tableau 1. Le kétoconazole promu une zone auréole d'inhibition fongique inférieurs à ceux soumis au bouillon fermenté, et le chloramphénicol a présenté un halo de la zone d'inhibition bactérienne de 16mm, avec cette valeur étant très proche de ce qui se trouve lors de l'utilisation de bouillon de fermentation (12mm). Les bactéries utilisées comme des micro-organismes cibles étaient résistants, parce coli Salmonella typhi, Shigella sonnei et Escherichia n'ont pas été inhibée par cet agent antimicrobien.

Composé intermédiaire de sucre seulement n'est pas bon pour la production de biomasse en fermentation effectué dans des conditions limitées en oxygène (pas d'agitation ou d'alimentation en air), où la fermentation d'acide lactique et d'alcool doit être favorisée par rapport à la production de biomasse. Par conséquent, le principal produit de la fermentation du saccharose, en dehors de la biomasse, l'éthanol et serait l'acide lactique. La présence de ces acides organiques dans le bouillon fermenté peut être comprise comme étant responsable de l'inhibition des agents pathogènes. Dans la fermentation avec kombucha, l'activité antimicrobienne observée était due à des acides organiques, principalement de l'acide acétique, et a été éliminée lorsque les échantillons ont été neutralisés (Greenwalt et al., 1998). Dans ce travail, le bouillon fermenté contenant du sucre demerara eu la plus faible valeur du pH, cependant, la zone auréole d'inhibition pour ce bouillon n'a pas été observé. Probablement d'un pH faible, en raison de la production d'acide organique, n'était pas la seule chose responsable de l'inhibition micro-organisme pathogène, ce qui suggère que la production des bactériocines se produit. Demerara sucre solution présente le rendement le plus élevé de la biomasse (conversion du sucre à la biomasse) et présente une zone de petit halo d'inhibition pour Candida albicans (14 mm) ou aucun des bactéries. D'autre part, la mélasse et le sucre brun (sans un processus de raffinage) présenter la plus grande zone halo de l'inhibition. 

Tableau 1. L'activité antimicrobienne des fermentées grains de kéfir de bouillon (10g / L concentration en glucides initiale) à 144h.

* Le contrôle pour le dosage des antimicrobiens; - non déterminé 

A titre illustratif, la figure 2 montre le suivi de la taille du halo de Candida albicans avec les trois sources de glucides utilisés dans ce travail pendant le processus de fermentation. Il a été observé que, après 24 h de fermentation (lorsque la valeur pH le plus élevé a été enregistré) les plus hautes valeurs de halos d'inhibition ont été vérifiées. Les données déclarées corrobore ici avec l'idée que l'activité antimicrobienne pourrait être attribuée à antimicrobienne des substances sécrétées (bactériocines) pendant la fermentation et non pas simplement à des valeurs de pH faibles. Cependant, la structure chimique du composé antimicrobien produit n'a pas été déterminée jusqu'à présent. Les bactériocines ont été produites par les lactobacilles, comme ceux présents dans les grains de kéfir, et a montré un large spectre d'inhibition contre les microorganismes cibles différentes (Jamuna et Jeevarantnam, 2004). 

Figure 2: Diamètre de halo zone pendant le processus de fermentation  - demerara sucre,  - sucre brun, et  - mélasse) pour Candida albicans. 

La concentration en sucre Brown influence expressément l'activité antimicrobienne et les meilleurs résultats ont été observés dans les concentrations minimale et maximale (2 et 15 g / L). En outre, l'activité antimicrobienne pour tous les micro-organismes pathogènes utilisés dans ce travail a été vérifiée dans la concentration 15g / L. La plus grande inhibition a été obtenue pour C. albicans (28mm). Le profil de valeurs de pH, ainsi que la concentration de la réduction et sucres non-réducteurs, la même tendance indépendamment des concentrations qui varient de 2 à 15 g / L, (figure 3).

Les grains de kéfir est entré en phase stationnaire à environ 48h de fermentation, bien que la plus grande activité antimicrobienne a été trouvé à 144h de fermentation, quand 2g / L de sucre brun (14mm - S. sonnei), 12g / L (14mm - E. coli, 16mm - S. aureus), et 15g / L (28mm - C. albicans, 12mm - S. typhi) a été utilisé, comme indiqué dans le tableau 2. Les grains de kéfir utilisées dans ce travail produit une valeur de pH 2,5, de 0,37 à 6,10 résiduelle non réductrice du sucre après 168h de fermentation. Lorsque les colonies Kombucha ont été utilisés, l'acide total après 9h était de 3,3%, et la plus forte activité antimicrobienne observée dans le processus de fermentation était en 16mm 35g / L de thé sec noir et 16mm dans 17g / L de thé noir à sec pour E. coli et Salmonella, respectivement (Greenwalt et al., 1998).

La mélasse a démontré le halo d'inhibition plus importante de micro-organismes pathogènes à 168h de fermentation. La valeur du pH, que dans des fermentations précédentes, a le profil de réduction même valeur. Cette source de glucides était plus facilement dégradé (entre 30 et 53% de sucres réducteurs a été consommé dans les 24 premières heures de fermentation). En conséquence, l'hydrolyse excellente survenu en sucres réducteurs, conduisant à leur conversion de la biomasse (Figure 3).

 

A1, A2

 

B1 B2

 

C1 C2

 

D2 D1

Figure 03: Influence de sucre brun (1) et de la mélasse (2) la concentration sur la fermentation du kéfir (Un pH-, B-biomasse, C-Réduire le sucre, et D-sucre non réducteur):  - 2g / L,  - 5g / L,  - 8 g / L,  - 10 g / L,  - 12 g / L, et  -15 g / L. 

Tableau 2: L'activité antimicrobienne des fermentées grains de kéfir de bouillon (sucre brun) à 144h.


Tableau 3: L'activité antimicrobienne des fermentées grains de kéfir de bouillon (de la mélasse) à 144h.


Une action antibiotique n'est pas efficace contre S. typhi. L'effet le plus en activité antimicrobienne a été observée à des concentrations élevées, la mélasse (14mm pour E. coli, 12mm pour S. aureus, 12mm pour S. sonnei), à l'exception de C. albicans (30 mm de 2% de glucides), comme indiqué dans le tableau 3. Lorsque 55% (p / v) de sucre commerciale est utilisé avec des colonies Kombucha, la zone halogéno inhibition de S. typhi (32mm à 21h de la fermentation) et E. coli (16mm à 14h de la fermentation) (Lima et al., 2005) a été observée. 

Conclusion

Les grains de kéfir promu l'hydrolyse de sucres non-réducteurs, qui sont convertis en acides organiques et des substances capables de produire des halos d'inhibition dans des expériences avec des microorganismes pathogènes. Le sucre brun est la source de glucides le plus efficace à action antimicrobienne, principalement contre Candida albicans (35 mm auréole zone)

 



 

 

Diamètre de halo zone (mm)

 

Sucre

Candida albicans

Salmonella typhi

Shigella sonnei

Escherichia coli

Demerara sucre

14

0

0

0

Le sucre brun

28

12

12

12

Mélasse

20

0

0

0

* Le kétoconazole

17

-

-

-

* Le chloramphénicol

-

16

0

0

Concentration initiale en sucre

Diamètre de halo zone (mm)

 

(G / L)

C. albicans

S. typhi

S. sonnei

E. coli

2

24

0

14

10

5

22

0

0

0

8

20

0

0

0

10

24

0

0

12

12

24

0

0

14

15

28

12

12

12

 

Concentration initiale en sucre

Diamètre de halo zone (mm)

 

(G / L)

C. albicans

S. typhi

S. sonnei

E. coli

2

30

0

0

0

5

30

0

0

0

8

28

0

10

0

10

24

0

12

16

12

22

0

12

14

15

20

0

0

0

 

Voir les commentaires

Description et mode d'emploi du champignon du Tibet ou grains de kéfir

 

 

 

 

kefir-cuillere.jpg

 

 

Si vous cherchez de ce champignon, consultez : http://url-ok.com/6d66f3

vous trouverez des personnes qui en donnent à travers le monde entier.



 

Les grains de kéfir sont originaires de la région du Caucase et sont utilisés pour préparer des boissons en utilisant , le lait. Tant qu'ils sont formés par la diversité des microorganismes, qui compose un consortium microbien utiles dans l'intestin, les boissons sont appelés probiotiques .

 

Le kéfir se distingue des autres boissons fermentées ceux que ce n'est pas le résultat de l'activité métabolique d'une seule espèce, mais il est fabriqué à partir de grains de kéfir, qui sont composées de divers micro-organismes. Dans les grains de kéfir il ya une association symbiotique de micro-organismes appartenant à un large spectre d'espèces et de genres, y compris les bactéries lactiques (Lactobacillus, Lactococcus, Leuconostoc et), les levures (Kluyveromyces, Candida, Saccharomyces, Pichia et), et les bactéries d'acide acétique (parfois Acetobacter) (Paraskevopoulou et al, 2003;.. Witthuhn et al, 2005). En outre, la présence de Torulaspora, Torula, et Debaryomyces dans les grains de kéfir ont déjà été signalées (Loretan et al., 2003, Simova et al., 2002).

 

Les microbes constituant les grains de kéfir sont capables de produire de l'acide lactique, acide acétique, l'éthanol, des peptides (bactériocines), et d'autres composants biologiquement actifs qui augmentent la capacité de stockage du lait et d'inhiber la croissance des microbes indésirables et pathogènes (Witthuhn et al. , 2005). Il ya des données qui démontrent que les lactobacilles beaucoup sont capables de produire un large éventail de composés antimicrobiens qui peuvent être utilisés dans le traitement et la prévention des infections vaginales (Farnworth, 2005). Ces grains peuvent être persévéré par la congélation, la lyophilisation et la réfrigération.

 

Le comportement des trois sélectionnés pathogènes d'origine alimentaire, E. coli, Listeria monocytogenes, et Yersinia enterocolitica, a été contrôlée après avoir été ajouté à kéfir fermenté et pasteurisé. La concentration en microorganismes augmenté dans une journée-fermenté kéfir, mais seulementE. coli a augmenté dans deux jours de fermentation pendant la fermentation du kéfir. Y. enterocolitica a été la souche la plus sensible qui était présente dans une journée-fermenté kéfir pendant au moins 14 jours (Gülmez et Guven, 2003). Les bactéries lactiques, également présents dans le consortium du kéfir, sont connus pour produire des composés antimicrobiens tels que les bactériocines. Ce microorganisme présente une bonne activité antimicrobienne contre les cereus Gram-positives microorganismes Bacillus, Staphylococcus aureus, et de Listeria monocytogenes, ainsi que l'microorganismes Gram négatif Pseudomonas aeruginosa, Vibrio parahaemolyticus et Aeromonas hydrophila (Pal et al., 2005). D'autres auteurs produite par le bacille bactériocines homo-fermentaire, catalase négative et microaérophiles dans la nature, avec le composé antimicrobien à large spectre montrant un inhibiteur contre dyacetilactis Lactococcus et de Bacillus cereus (Jamuna et Jeevaratnan, 2004).

 

Certaines études font état ​​d'une activité antimicrobienne du kéfir et suggèrent que le probiotique pourrait influer sur les troubles gastro-intestinaux de l'homme, tels que les ulcères et la diarrhée (Zubillaga et al., 2001). Apparemment, certains composés inhibiteurs de la boisson kéfir, tels que les bactériocines, peroxyde d'hydrogène, et des acides organiques pourrait être responsable de la mort des micro-organismes pathogènes. En outre, le kéfir peut également favoriser l'adhérence à la surface concurrentiel épithélium gastro-intestinal (Marquina et al., 2002). Lactobacillus isolés de kéfir ont montré une activité antimicrobienne contre les entérobactéries et vérifié que l'ingestion de kéfir spécifiquement abaissé les populations microbiennes de Enterbacteriaceae et Clostridia (Santos et al ., 2003).

 

Si vous cherchez de ce champignon, consultez : http://url-ok.com/6d66f3

vous trouverez des personnes qui en donnent à travers le monde entier.


Le kéfir est une symbiose de levures et de bactéries vivant dans un milieu spécifique

(lait pour certaine, eau sucrée pour l'autre) et cultivée depuis des temps reculés.

Le lait se conservait bien plus longtemps dans les outres en peau lorsqu'on lui rajoutait quelques grains de kéfir.

Une autre symbiose célèbre et réputée fournissant à volonté une boisson bienfaisante probiotique est le champignon kombucha.

Les grains de kéfir se nourrissent des nutriments et du sucre de leur milieu,

ils acidifent leur liquide ambiant (le rendant impropre au développement de toute autre levure ou bactérie concurrente, expliquant ainsi le fait qu'on les cultive à température ambiante et que le liquide ne se corrompe pas) et le transforment en l'enrichissant de nutriments et de vitamines (notamment la fameuse vitamine B12 qui manque tant aux végétaliens). Ils rejettent également du gaz carbonique : cela est vrai surtout pour le kéfir de fruits qui permet ainsi d'obtenir en un ou deux jours une limonade très pétillante.

Les grains de kéfir sont spécifiques à leur milieu : le kéfir de lait ne survit pas longtemps dans de l'eau sucrée, le kéfir de fruits n'aime pas le lait... Par contre les grains se multiplient. Ils sont récupérés à chaque collecte de boisson et remis dans leur milieu pour une nouvelle fermentation. Correctement cultivés on peut donc les conserver toute sa vie!

La boisson de kéfir, quelle qu'elle soit, est enrichie en bactéries proches de la flore intestinale. Sa consommation renforce donc la flore intestinale, aide à la digestion, et aide à rétablir un bon fonctionnement du système digestif. C'est une aide précieuse notamment après un épisode de gastro entérite, ou pour aider à supporter des antibiotiques lourds de conséquences pour notre estomac et nos intestins. 

 

La boisson de kéfir, quelle qu'elle soit, est enrichie en bactéries proches de la flore intestinale. Sa consommation renforce donc la flore intestinale, aide à la digestion, et aide à rétablir un bon fonctionnement du système digestif. C'est une aide précieuse notamment après un épisode de gastro entérite, ou pour aider à supporter des antibiotiques lourds de conséquences pour notre estomac et nos intestins. 

Les grains de kéfir plongés un ou deux jours dans du lait le transforment en une boisson légèrement acide (plus ou moins selon la durée de l'immersion) et parfois pétillante si on la laisse fermenter plus longtemps. Ce lait peut être utilisé dans de nombreuses recettes :kefir-boisson1.jpg

  • bu tel quel ce lait légèrement épaissi (comme un yaourt à boire) est délicieux et apporte tous les bienfaits des probiotiques, notamment le renforcement de la flore intestinale et du système immunitaire. Après une courte fermentation (moins de 24 heures) le lait de kéfir aurait un effet légèrement laxatif, alors qu'il aura l'effet inverse si on le laisse fermenter plus de 48 heures. Ce lait peut être sucré ou aromatisé à sa convenance.

  • le lait de kéfir peut également être filtré à travers un filtre à café (maintenu par un entonnoir par exemple). On obtient alors du petit lait et un fromage épaissi (plus ou moins selon la durée du filtrage, pouvant aller jusqu'à 24 heures).

     

Si vous cherchez de ce champignon, consultez : http://url-ok.com/6d66f3

vous trouverez des personnes qui en donnent à travers le monde entier.

 

Le petit lait ainsi obtenu (un bon demi litre pour un litre de kéfir de lait obtenu à partir de lait entier) peut être bu tel quel. Il est très riche en protéines, en vitamines, et conserve toutes ses propriétés de probiotique.

Il peut également remplacer l'eau dans la fabrication de votre pain, remplacer le babeurre dans de nombreuses recettes de gâteaux,

 

PROPRIETES :

   Il régularise le métabolisme,
   soigne les maladies de cœur,

   soigne la circulation vasculaire, coronaire et les infarctus,

   soigne les maladies du foie, du pancréas et de la rate,

   soigne les maladies des voies respiratoires,

   dissout les pierres biliaires et des reins,

   soigne les voies urinaires, les voies digestives, les ulcères à l’estomac et du duodénum,

   arrête la croissance des cellules cancéreuses,

   produit des antibiotiques et remédie à tous les états inflammatoires,

   abaisse et régularise la tension artérielle,

   normalise les états d’épuisement et de fatigue,

   freine le processus de vieillissement des tissus cellulaires,

   possède toutes les vitamines indispensables à l’équilibre vital.


Ce champignon a été importé en POLOGNE par un savant, professeur en médecine qui a une clinique à Glivice.
Il a
 passé cinq ans aux Indes où il était tombé malade : un cancer du foie déclaré.

Là-bas, il a été soigné et guéri complètement au moyen de ce remède, par les Moines Hindous.

En quittant les Indes, il a emporté un peu de ce remède naturel.


ATTENTION :

Si ce champignon ne reçoit pas la protection nécessaire, il perd toutes ses propriétés curatives et médicales.
Il
 devient jaunâtre et meurt.


MODE D’ EMPLOI :

   Ne pas faire usage de matériel en métal. Il ne le supporte pas.

   Se servir d’une cuillère et d’une passoire en plastique.

   Employer du lait cru, ou du lait en bouteille, jamais de lait emballé dans des briques de carton qui sont revêtues d'une fine couche d’ aluminium.


POSOLOGIE PAR PERSONNE :kefir preparation4

Trois cuillères à café de ce champignon + un quart de litre de lait, ou bien une cuillére à soupe.

  Disposer ce champignon dans un récipient bien propre.

  Verser le lait chambré (à température ambiante) dessus.

  Mélanger avec une cuillère en plastique ou en bois.

  Couvrir avec de la gaze, ou bien un couvecle perforé,

- Jamais avec un couvercle étanche sinon le champignon s’étouffe et meurt.

  Laisser reposer pendant 24 heures dans un endroit chambré.

  Après ce temps, passer le tout à travers la passoire en plastique dans un récipient bien propre.

  Mélanger doucement avec la cuillère en plastique pour faciliter l'écoulement du lait,

 -  Rincer plusieurs fois le champignon avec de l’eau sous le robinet jusqu’à ce que l’eau soit bien claire et que le

champignon retrouve son aspect de riz cuit, bien blanc.

  Ainsi rincé et égoutté, remettre le champignon dans un récipient en verre ou un bocal bien propre

  Y verser le lait chambré pour les 24 heures suivantes.

  Couvrir le récipient avec de la gaze et laisser dans un endroit chambré.

 

kefir-preparation2.jpg

 

kefir-preparation.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

kefir-preparation3.jpg

 

 

Ce champignon sain, double de volume après 07 jours, selon le milieu et la qualité du lait.

On peut alors en céder à d’autres personnes qui désirent se soigner.


N.B. :
 
Il faut tenir compte que lorsque le champignon a augmenté de volume, il faut augmenter le lait en proportion du champignon.
Ce lait de surplus peut être consommé par tout le monde sans inconvénient. Il possède toutes les vertus.

Ne rien manger ou boire avant ou après avoir bu ce lait

 

Si vous cherchez de ce champignon, consultez : http://url-ok.com/6d66f3

vous trouverez des personnes qui en donnent à travers le monde entier,



 <script type="text/javascript">

Voir les commentaires